Rechercher

La Force Vitale

La base qui sous-tend la santé de l'être humain est la « Force Vitale ». Cette force vitale nous anime, nous préserve, nous maintient en bonne santé, en équilibre, etc. Plus cette force vitale est vigoureuse et présente en nous, plus nos capacités de guérison et de vie sont puissantes. Cette force vitale se comporte comme un phénomène énergétique, elle est invisible, mais présente. On ne peut pas l'observer, mais on peut la constater lorsque le corps se répare. Par exemple, lors d'un jeûne, on peut en vérifier son action régénératrice. Le grand problème de la médecine moderne est qu'elle ignore cette force vitale.


Ici-bas, nous avons tous une force vitale différente, plus ou moins opérante, vivante et active, et cela dépend de notre nature, mais aussi de notre hygiène de vie. Et cette force vitale ne s'occupe pas uniquement de la santé de notre corps physique, elle s'occupe aussi de la santé de nos autres corps, le corps émotionnel et mental (le corps spirituel n'est pas concerné par les problèmes de santé). On peut développer le potentiel de cette force vitale en ayant une vie spirituelle saine (et traditionnelle). Par exemple, pratiquer la méditation (la vraie, et non les stupidités modernes) permet d’accroître la puissance de cette force vitale, mais toujours en accord avec notre nature, respectant ainsi notre constitution de base.


De la même façon, nous pouvons éteindre cette force vitale en se détournant de l'ordre naturel. Par exemple, si nous consommons beaucoup de produits mauvais comme l'alcool, la drogue, la malbouffe, etc ; nous contraignons les efforts de cette force vitale, jusqu'à parfois l'empêcher complètement de prendre soin de nous. Dans des cas extrêmes, qui ne sont pas exceptionnels de nos jours, cette force vitale est endormie par une hygiène de vie dévastatrice ; alors la destruction prend place, et l'humain victime de cela développe des maladies causant souvent la mort (comme par exemple le cancer).



Ce qui vient d'être décrit ci-dessus est aussi valable pour le psychisme (tel que défini par les sciences humaines). Par exemple, si nous consommons beaucoup d'informations toxiques comme des articles catastrophes (comme il en pleut sur les réseaux sociaux), des films gores, violents, pornographiques, des jeux-vidéos du même acabit, etc., nous contraignons les efforts de cette force vitale qui cherche à préserver notre équilibre psychique. Là aussi, il existe des cas extrêmes, qui ne sont pas rares aujourd'hui, où cette force vitale est en sommeil à cause d'une hygiène psychique déplorable. A ce moment-là, nous pouvons assister à des phénomènes de dépression, de burn-out, de décompensation, de déviance, etc.


Dans cette affaire, je n'ai parlé que de l'aspect observable, je n'ai même pas parlé des autres corps pouvant eux-aussi être affectés par des problèmes (pour comprendre cela, il faut lire Paracelse).


Mais d’où vient cette force vitale ? Elle est en réalité ce que les Chinois nomment le « Chi », ce que les Japonais nomment le « Ki », ce que les Indiens nomment le « Prana », etc. Chez nous, cette force vitale est la « Grâce », la présence divine qui est en toute chose et qui anime toute chose. Cette présence divine produit cette force vitale qui permet la vie, le vivant, etc. C'est grâce à cela que le vrai médecin peut aider ses patients, et non juste à coup de médicaments ! C'est précisément ce que la médecine moderne, qui ne mérite pas de porter le nom de « médecine », ne comprend pas !


Aujourd'hui, nous soignons sans prendre en compte cette force vitale. Au contraire, nous donnons des remèdes qui l’éteignent ! Et réalité, un remède doit aider cette force vitale à se réveiller pour guérir le patient, et non prétendre remplacer son action (ce que fait la médecine allopathique d'aujourd'hui). Les médecins modernes se pensent tout-puissants. Ils pensent que leurs thérapies sont la raison de la guérison, mais il n'en est rien ! Les traitements que l'on administre ne sont que des outils censés transmette au patient les informations nécessaires pour que le corps réveille sa force vitale pour guérir. Et là encore, il faut en plus vérifier la qualité du traitement ! Car de nos jours, les traitements sont de très mauvaise qualité !


Voilà de quoi comprendre rapidement et simplement ce qu'est cette Force Vitale dont nous parlent certaines médecines « alternatives ». Même si cela est vu comme de l'hérésie par l'ordre des médecins, ce dogme exécrable, c'est bel et bien la Grâce qui peut nous maintenir en bonne santé !


G.Attewell


74 vues

© 2019 par Guillaume Attewell. Créé avec Wix.com